Libérer les émotions au travers d'une lettre

Si vous traversez une période de difficultés, de doutes ou que vous avez une grosse décision à prendre, il y a de grandes chances que vous vous sentiez submergée par vos pensées et que vous ayez des difficultés à exprimer vos émotions.

Afin de vous “libérer” de ces trop pleins, de vous alléger des pensées qui tournent en boucle et pour y voir plus clair, je vous propose une méthode thérapeutique très simple à mettre en place: écrire une lettre. Cet acte libérateur a des effets psychologiques immédiats!

Le but? Il s’agit d’exprimer vos émotions au sujet d’événements stressants comme un changement professionnel, une rupture ou un divorce, un deuil, des difficultés relationnelles et familiales, etc.

Écrivez votre ressenti: cela peut vous demander quelques minutes avant de poser les premiers mots. Prenez le temps de vous connecter à vos émotions et laissez parler votre coeur. La lettre va s’adresser à quelqu’un - une personne extérieure (un membre de la famille, Dieu, une difficulté - par exemple: “cher choix difficile”, “cher perfectionnisme”, “cher doute” etc.). Je vous invite à lâcher-prise sur la grammaire ou l’orthographe.

« J’ai peur que…», « Je suis effrayé parce que…», « je suis en colère parce que…» sont des exemples de phrases adéquates pour débuter votre lettre. Écrire à la main est important, cela constitue une forme d’engagement plus fort que sur un ordinateur.

Si écrire son ressenti permet de se libérer et apporte une nouvelle énergie; à l’inverse, tout garder pour soi a des effets psychologiques fragilisants, voire négatifs. Cet exercice peut donc vous apporter une aide positive, efficace et gratuite!

Concrètement, écrivez tout ce que vous pensez librement, dans une lettre ouverte. Relisez la et envoyez la sur le mode symbolique (l’envoyer au bureau du traitement des grandes injustices…), la déchirer en mille morceaux, la brûler ou la laisser se décomposer dans l’eau etc.

Avec bienveillance,

Carole