Dis Carole, c’est quoi le coaching?

IMG_1517.JPG

Excellente question!  Le mot "coach" est définitivement à la mode. Tu peux retrouver des "coaches" pour tous les sujets possibles et imaginables. Comme tout phénomène en pleine tendance, certains surfent sur la vague et s'auto-proclament "coach" alors qu'il s'agit en réalité de conseillers ou de mentors. Le mentor est en position "haute" (supériorité par ses connaissances et expériences) et a, dès lors, un rôle de guide, généralement dans un domaine d'expertise particulier. Le coach est, quant à lui, en position d'égal à égal. Il  accompagne, avec ses outils du changement, le coaché vers l'objectif déterminé par ce dernier dans une finalité d'autonomie. Il n'a pas l'obligation d'avoir l'expertise du domaine discuté pour aider/guider son client. Le coach s'est outillé pour cet accompagnement lors d'une formation de 1 à 3 année(s). Je ne pense pas qu'il soit possible de s'improviser "coach". Il est intéressant de retourner à l'étymologie du mot pour en retrouver toute la portée première et essentielle (source): "Le terme coach est anglais mais il est tiré du mot français cocher. Lequel provient du hongrois Kocsis. Le cocher est celui qui conduit des voyageurs d’un point à un autre. Notons que le cocher ne choisit ni ses passagers ni la destination de ces derniers. Son intervention consiste uniquement à aider les voyageurs qui le désirent à atteindre la destination qu’ils se sont fixés. Et l’on retrouve la philosophie du coaching dans l’étymologie du mot …"

résolution de problème

La définition la plus simple du coaching est: "Accompagnement (d'une personne, d'une équipe) dans l'accomplissement et la réussite de ses projets." (source Google) J'aime également la définition écrite sur le site Pyschologie.com : "Le coaching est la thérapie du bien-portant". En effet, la notion de "bien-portant" est importante pour différencier le coaching de la thérapie. Le coach va et doit aiguiller son client vers une thérapie dès le premier rendez-vous si le besoin psychologique le nécessite. Le coaching travaille dans le "ici et maintenant" tout en avançant vers l'objectif à atteindre. Le thérapeute va s'intéresser à son passé et ses blessures. C'est un travail de fonds qui s'écrit dans la longueur. Le coaching est ponctuel et déterminé dans le temps. Il génère des actions et est tourné résultats concrets et mesurables. Il est de la responsabilité du coach de vérifier que la situation et demande de son client se situe bien dans son propre champs d'action. Par un effet miroir (source), le coach met le coaché en position d'observation face à lui-même, ses comportements, pensées... afin qu'il puisse comprendre ses propres blocages, freins, croyances limitantes, motivations etc. Ce processus lui ouvre ainsi le champs des possibles par un phénomène de prises de conscience et l'établissement de plans d'action. Le coaché trouve en lui les ressources et les éléments-clés qui le conduisent à la  résolution de sa situation. Pour résumé, le coach l'accompagne dans sa quête de solutions et souvent dans des endroits où le coaché ne pense pas regarder Dans le coaching, le coaché travaille donc sur lui-même, il s'agit de développement personnel: meilleure connaissance de soi, croissance de la confiance en soi, découverte de talents et compétences, augmentation de l'engagement pour aboutir à une plus grande autonomie. Le coaché travaille donc sur lui-même. Le coaching est un accompagnement au changement.